Le Trading Forex Expliqué

L’histoire du Trading Forex

L’ancêtre du Trading Forex est certainement l’étalon-or mis en place internationalement en 1875. Afin de garantir La valeur respective de leur monnaie, chaque pays constituait d’importantes réserves d’or proportionnelles au numéraire qu’ils mettaient en circulation. Ainsi, la valeur d’une devise était garantie par la réserve nationale. Ceci arriva a ses limites au moment ou les pays échangeaient beaucoup de leurs réserves d’or avant les guerres.

Vint ensuite, les accords de “Bretton-Woods”. Grâce à la ratification de cet accord par 45 pays en Juillet 1944, le dollar américain fût adopté comme première monnaie pour les échanges monétaires internationaux. Cette devise devenait convertible en or à taux fixe et sa valeur était de 35$ l’once d’or.

Dès 1971, les accords de “Bretton Woods” furent définitivement abandonnés en raison des contraintes financières contemporaines. De plus, la mis en œuvre de l’accord “Smithsonian” annulait la convertibilité du dollar en or. Depuis l’année 1971, toutes les monnaies sont désormais flottantes.

Depuis l’année 1972, les monnaies s’apprécient en fonction de l’offre et de la demande. Le marché des changes ou “foreign currency exchange” s’est ouvert au public et démocratisé depuis l’avènement de l’informatique. C’est devenu le trading Forex.

Le marché Forex contemporain

Les données croisées de centaines de devises permettent de spéculer sur quasiment n’importe quelle monnaie nationale par rapport à une autre. Au regard des volumes d’échange sur ce marché, cela a compliquer la tâche des états à contrôler le taux de change de leur monnaie. L’histoire récente du Rial Iranien prouve que les gouvernements peuvent désormais difficilement se soustraire à l’offre et la demande. Malgré l’adoption en 2020 d’une devise nationale s’appelant Toman au lieu de Rial, les iraniens ont un taux de change officiel fixé par la banque centrale iranienne qui est très loin du cours réel fixé par l’offre et de la demande internationale sur le marché des changes.

Le Trading sur le Forex de nos jours

Le trading sur le Forex est une activité risquée. Il faut rappeler que plus de 80% des particuliers qui s’essaient au trading sur Forex perdent de l’argent. En effet, la complexité de ce marché des devises ainsi que l’analyse technique de trading ne s’apprennent pas en un jour. Les traders professionnels expliquent souvent que tout doit être pris en compte avant de passer un ordre boursier.

  • L’actualité économique
  • Les infos des banques centrales
  • Le contexte politiques
  • Les supports et résistances
  • Les Points Pivots
  • Les Moyennes Mobiles
  • L’analyse technique
  • L’analyse fondamentale
  • L’offre et la demande
  • Les spreads sur telle ou telle paire de devises
  •  La tendance du marché Bullish ou Bearish
  • La taille du lot que l’on souhaite trader
  • Le money managment

La liste est bien évidemment non exhaustive mais donne déjà un aperçu rapide de la complexité du trading Forex. Par ailleurs, la plateforme de trading joue beaucoup aussi en fonction de la vitesse à passer des ordres ou le nombre de paires qui peuvent être tradées sur celle-ci.

Comprendre les Signaux de trading Forex

Les signaux de trading Forex sont loin d’être une science exacte. Chacun se crée ses propres signaux de Forex en fonction de l’analyse technique ou fondamentale qu’il peut faire d’un actif financier. Si nous devions citer un exemple, disons que l’on souhaite entrer à l’achat (Long) sur un cours descendant. Ce cours d’une devise approche d’un support. Si il rebondit sur ce support cela peut être un signal d’achat si l’on considère qu’il ne peut que monter. Ceci encore une fois est soumis à l’interprétation de chacun en fonction de l’analyse technique de trading qu’il a pu faire sur un cours boursier. Une vision périphérique de trading est un élément important avant de décider ce qu’est un signal de trading forex.

Le money managment

Lorsque l’on souhaite s’essayer au trading, il convient avant tout d’avoir un money managment claire et suivi. La règle des 1% est de mise dans le jargons des traders professionnels. Cela veut dire que la taille d’un lot ne devrait pas dépasser 1% du capital de trading. Ainsi, il est possible de supporter la volatilité du marché et ses mouvements à la hausse ou à la baisse. Le but étant au final de placer des ordres stop-loss de 20 pips pour des ordres take-profit de 200 pips.

Les risques des investissements dans le Forex

On ne le rappelle jamais assez, le trading est une discipline difficile qui mérite d’avoir une vraie stratégie de trading. Si plus de 80% des comptes de particulier perdent de l’argent dans le Forex, il y a évidemment une raison. Entre les appels de marge et la volatilité du marché, si une mauvaise décision est prise, il de forte chances de laisser tout son capital de trading chez son courtier Forex. Certains le prennent comme un jeu pourtant l’argent qu’on peut y perdre est bien réel.

 

Laisser un commentaire